Programme Athéna : une découverte (exigeante!) des études scientifiques à l’UNIGE

Athéna est un programme d’études anticipées en physique et en mathématiques organisé par la Faculté des Sciences de l’Université de Genève. Il s’adresse aux élèves de premières ou terminales qui souhaitent découvrir les études universitaires en physique et en mathématiques.

Ce programme a pour but de confirmer l’intérêt des jeunes pour les sciences physiques et mathématiques en leur permettant de s’initier à de nouvelles thématiques, tout en découvrant la vie estudiantine. Il vise aussi à encourager les carrières scientifiques auprès des jeunes, ces derniers étant mieux à même de prendre des décisions après avoir suivi un tel programme, et d’améliorer la transition entre le secondaire et l’UNIGE.

La charge de travail pour un élève suivant un cours Athena est d’environ 10 h / semaine : 3 h de cours, 2 h de tutorat, et environ 5 h de travail personnel.

Attention

  • Seuls les élèves méritants et capables d’assumer la charge de travail qu’impose le programme peuvent s’inscrire.
  • Une fois constitués, les dossiers seront validés avec l’accord des préfets puis transmis aux responsables du programme Athéna.
  • Il est de la responsabilité de chaque candidat de respecter les délais fixés par Florimont et par l’administration du programme Athéna.
  • Atelier d’information et de constitution des dossier, jeudi 18 mai 12H50 près de l’espace 3

Fin des inscriptions : le 25 mai 2018
Résultats admissions : mi-juin
Tous les renseignements sur le site de l’UNIGE en cliquant ici

S’inscrire à l’Uni en Suisse, plus qu’une semaine !

Tous les diplômes préparés en terminale à Florimont ouvrent aux études universitaires en Suisse (plus de détails sur les conditions par diplôme ici)

ATTENTION au délai, les inscriptions ne seront plus possibles après le 30 avril !

Un doute? Besoin d’aide? Passez au bureau d’orientation !

Des Arts, mais pas seulement…

Certains des élèves de Florimont envisagent des études d’Arts. Une formation qui se transforme pour apporter aux étudiants de nouveaux moyens d’insertion professionnelle. L’art, la création, le design attirent de plus en plus d’étudiants et sont de plus en plus recherchés sur le marché de l’emploi.

Mais ce changement a une conséquence, les écoles d’arts deviennent de plus en plus sélectives.

C’est ce qu’explique Le Monde en avril 2017 (à lire ici)

Le journal Le Monde qui montrait dès 2012 que, de plus en plus, Les Beaux-Arts forment aussi des businessmen.

Pour accéder à de nombreuses ressources sur ces formations, consultez le site CUMULUS  (l’association internationale des école d’Arts et de design). Près de 200 écoles et universités du monde entier y sont représentées.

Si cette voie vous tente, ne manquez pas chaque année le salon des formations artistiques et culturelle à Paris.